Yahoo France



Valid XHTML 1.0 Strict

Valid CSS!
Dwight Eisenhower

APERÇU

Union Soviétique

Joseph StalineLa Russie est la clé du succès pour les forces de l'Axe: le Japon et l'Allemagne doivent tous deux n'épargner aucun effort dans leur marche sur Moscou. Ce qui veut dire que les troupes soviétiques subiront la pression dès le début, et devront donc fournir toutes les forces terrestres qu'elles pourront: soyez certain de toujours investir au moins 90% de vos revenus en infanterie, avec un char de temps en temps. Oubliez la marine, vous ne pouvez vous le permettre et n'en aurez pas besoin de toutes façons: le cargo et le sous-marin que vous possédez au départ servira éventuellement de chair à canon pour couvrir les flottes britanniques et américaines. Essayez de faire durer vos chasseurs pour la durée de la partie, ne les utilisant que pour des attaques sans risque: si vous en perdez un, vous n'aurez probablement pas la chance d'en racheter un autre, et vous en aurez besoin lorsque le Japon commencera à menacer la capitale. Coincée entre les deux puissances ennemies, l'Union Soviétique devra prioriser la défensive, et attendre que les États-Unis et le Royaume-Uni achèvent de libérer l'Europe avant d'entreprendre quelque attaque majeure. Essayez de harceler les forces japonaises autant que vous pouvez en Asie, dans le but de ralentir leur invasion

Royaume Uni

Winston ChurchillL'Empire britannique est éparpillé à travers le globe et peu défendu. Attendez-vous donc à ce que votre économie se mette à décroître à chaque tour, alors que l'Axe mettra tout en oeuvre pour conquérir vos territoires et ainsi ajouter à leurs revenus. L'Afrique est particulièrement vulnérable, et vous ne devriez pas la laissez partir impunément. Vous aurez besoin de rebâtir la flotte après l'attaque initiale allemande, soit avec un porte-avions, ou si l'un de vos cuirassés a survécu, peut-être avec 3 cargos; mais méfiez-vous de la Luftwaffe qui aura peut-être envie de revenir pour le deuxième service: soyez certain d'avoir bien calculé vos chances. En cas de doute, construisez un porte-avions et renforcez le avec les deux chasseurs américains. Vos propres chasseurs devraient être envoyés soit en Karélie ou en Russie aussitôt que possible, pour aider à la défense soviétique. Dépendamment de la situation, vous pourrez peut-être ou non vous permettre des chasseurs et bombardiers, alors ne prenez pas de risques inutiles.

États-Unis d'Amérique

Franklin D. RooseveltLes États-Unis détiennent la clef du succès pour les Alliés. Autant l'impregnabilité de la capitale que leur force économique en font un formidable adversaire, mais ils commencent la partie avec très peu de forces terrestres et les quelques unités navales et aériennes chancelleront sous le coup de l'offensive japonaise initiale. Ils auront donc besoin d'un peu de temps afin de rebâtir leurs forces et d'entrer dans la bataille: autant les anglais que les russes devront gagner du temps. Construire une flotte de cargos sera votre première priorité, ainsi que de vous doter d'infanterie et de chars pour établir un convoi vers l'Europe. Plus tard, vous aurez probablement besoin de chasseurs et de bombardiers afin d'affaiblir l'économie allemande et pour assurer la couverture aérienne lors d'un éventuel débarquement.

STRATÉGIES

Avec un potentiel économique supérieur mais des armées dégarnies au début, les Alliés devront gagner du temps, et tenter de limiter l'expansion initiale de l'Axe plutôt que de tenter d'en finir dès le début. Une coopération totale entre les trois membres est capitale: si les puissances de l'Axe peuvent se permettre d'être quelque peu individualistes dans leurs plans, les Alliés devront agir en parfaite coordination, puisque les forces multinationales seront la norme, particulièrement en Russie et en Karélie, ainsi que dans les mers entourant l'Europe. Il existe deux approches de base à la stratégie des Alliés: "l'Allemagne d'Abord" (AdA), ce qui veut dire que toutes les forces alliées seront concentrées en Europe dans l'espoir d'en finir avec l'Allemagne avant que le Japon aie eu la chance de venir à la rescousse; l'autre est "le Japon d'Abord" (JdA).

Le pipeline Scandinavien (AdA)

Votre première priorité sera de bâtir une flotte dans la Mer du Nord; vous aurez besoin de navires, soit les cuirassés ou soit un nouveau porte-avions( renforcés avec les chasseurs américains); pendant ce temps la flotte américaine dans le Pacifique tente de franchir le canal de Panama et de joindre l'Atlantique. Par la suite vous empiler les cargos dans la Mer du Nord (vous devriez tâcher d'en avoir au moins 5 chacun pour les anglais et les américains), et vous les faites convoyer vos troupes à partir de l'Angleterre et du Canada de l'Ouest jusqu'en Finlande. Ainsi, vous aurez au moins 20 soldats à chaque tour débarquant sur le front européen. Ils iront soit renforcer la Karélie, soit la Russie, ou soit ils entreprendront des offensives en Europe de l'Est et en Ukraine, dépendamment de la situation. N'envoyez que de l'infanterie au premier tour, et peut-être au second, mais par la suite commencez à envoyer des chars: 6 infanteries, 2 chars pour chaque puissance devraient faire l'affaire, mais le Royaume-Uni aura peut-être du mal à répondre à la demande dépendamment de ses revenus. En option, vous pourriez construire une usine de chars américaine en Finlande.
Pours: Ceci est probablement l'approche la plus populaire pour les Alliés. Sa force réside dans sa simplicité et son adaptabilité. Elle permet de renforcer l'Union Soviétique avec tous les renforts qu'elle a besoin, et donne aux Alliés l'opportunité d'utiliser des tactiques de mitraille afin d'affaiblir la Forteresse Europe. Elle vous permet également de déployer des troupes en Asie pour harceler les japonais au besoin. C'est un des meilleurs moyens de tirer parti de l'avantage économique des Alliés.
Contres: La principale faiblesse de cette stratégie est qu'elle prends un certain temps avant d'être mise en place: vous ne pourrez commencer à être une menace pour l'Allemagne qu'à partir du tour no 4 ou 5, ou peut-être même plus tard selon l'état de la Royal Navy après l'offensive allemande. Et puisqu'elle permet à l'Allemagne de placer le gros de ses troupes en Europe de l'Est, il vous prendra un temps fou à amasser une force de frappe suffisante, surtout si les chars allemands commencent à affaiblir vos positions par des tactiques de mitraille (par contre 2 ou 3 chasseurs devraient éliminer ce problème). Enfin, étant donné que vos flottes seront stationnées en Mer du Nord, envoyer des renforts en Afrique pourrait s'avérer problématique si vous êtes incapables de séparer vos flottes, ce qui amincira considérablement le portefeuille britannique et ruinera vos plans. Finalement, c'est une stratégie de guerre d'usure, ce qui signifie qu'elle est peu appropriée au CD-Rom en raison du bogue 'unit-lock'.

Harlem Espagnol (AdA)

Le problème avec un débarquement en Europe est que vous ne pouvez envoyer qu'autant de troupes que vous êtes en mesure de convoyer, donc les empiler en Angleterre ne vous sert pas à grand-chose. Vous avez besoin d'un pied-à-terre sur le continent pour accumuler une armée: une option est la Finlande-Norvège; l'autre est l'Espagne. Après avoir envahi l'Espagne (et payé la pénalité de violation de neutralité), vous y accumulez une force suffisante via vos cargos dans la Mer d'Espagne; puis lorsque le moment est propice, vous y allez d'un une-deux anglo-américain avec les légions espagnoles et des troupes amphibies. Le synchronisme est crucial: si vous frappez trop tôt, vous gaspillerez vos forces mais si vous attendez trop, vous perdrez l'avantage. L'Allemagne tentera probablement de réduire votre contingent espagnol avec ses chars, alors n'envoyez que de l'infanterie au début.
Pours: Cette tactique vous permet de mettre la pression plus rapidement que l'option scandinavienne, et proprement exécutée peut vous assurer une victoire rapide en Europe: elle est particulièrement efficace si l'Axe a placé ses enchères en Afrique ou en Asie. Elle vous permet également de renforcer l'Afrique au besoin.
Contres: Vous devrez vous assurez d'avoir suffisamment de troupes en Espagne avant de risquer le débarquement, et ces troupes n'apportent aucune aide à l'Union soviétique en défense, à part d'attirer des troupes sur le front Ouest; vous aurez besoin d'une forte présence russe à l'est, ce qui permettra au Japon d'envahir l'Asie sans embages. Et il y a le risque de voir le Japon y aller pour le 84 en Asie, tirant avantage du manque de troupes américaines. Vous devrez peut-être penser à abandonner cette stratégie éventuellement si les choses traînent trop en longueur.

L'attaque à deux fronts (AdA)

Ceci est une combinaison des deux stratégies précédentes. Vous établissez simplement deux convois séparés: un pipe-line britannique vers la Finlande-Norvège, et un pipe-line américain vers l'Espagne. Pendant que les États-Unis préparent un débarquement en Europe de l'Ouest, le Royaume-Uni prépare son propre débarquement en Europe de l'Est, possiblement assisté par l'Union Soviétique. Vous pouvez également faire le croisement entre les flottes afin d'envoyer des troupes américaines en Asie et des forces britanniques en Afrique.
Pours: Cette stratégie peut vous donner le meilleur des deux mondes, en renforçant l'Union Soviétique et également en menaçant la Forteresse Europe sur deux fronts, obligeant ainsi l'Allemagne à faire des choix difficiles. Elle vous permet de soulager quelque peu la pression sur le front Est, permettant aux russes d'empêcher le Japon de prendre des proportions démesurées.
Contres: Elle peut aussi vous donner le pire des deux mondes... c'est un pari audacieux: vous devrez faire attention à combien vous envoierez quoi et où, et vous devrez soigneusement calculer les probabilités. Rappelez vous qu'autant vos forces terrestres que navales seront scindées en deux, du coup les affaiblissant et les rendant plus vulnérables, surtout si le Japon amène ses forces aériennes en Europe. La mitraille allemande sera particulièrement nocive.

Assommoir Japonais (AdA)

Ceci est une approche similaire aux stratégies preécédentes, mais avec une attitude beaucoup plus aggressive envers le Japon: l'Union Soviétique attaque la Mandchourie (avec l'aide du chasseur moscovite) et les anglais débarque au Kwangtung avec les forces indiennes: tous les avions atterriront au Sinkiang. Les japonais, ayant besoin de tout le support naval et aérien qu'ils peuvent envoyer, enverront probablement une force réduite à Pearl Harbor, ou même l'ignoreront complètement; ainsi la flotte américaine effectuera la jonction (soit à Hawaii ou en Alaska) et entamera une campagne de harcèlement. Par contre, ne bâtissez rien dans le Pacifique; l'idée est non pas de tenter de détruire la flotte japonaise mais simplement de réduire sa mobilité et de retarder leur plan d'invasion. Dans l'Atlantique vous procédez comme d'habitude. Le plan d'ensemble est de frapper tôt et fort contre le Japon dans le but de gagner du temps pour installer le pipe-line Allié dans l'Atlantique.
Pours: Le Japon sera handicappé dès le départ et verront leurs revenus coincés dans la vingtaine pour au moins 3 tours, pendant que les soviétiques iront chercher près de 30. De plus, la flotte japonaise sera probablement confinée près de leur île pour un bon bout de temps, ce qui veut dire que l'Afrique et l'Australie resteront hors de leur portée. Tous ces revenus supplémentaires pour l'URSS et le R-U aideront contre l'Allemagne. Cette stratégie a de plus tendance à mener vers de parties plus courtes, la rendant plus résistante envers le bogue 'unit-lock' du CD-Rom.
Contres: Ce plan est une gageure, surtout l'assaut sur le Kwangtung: si les japonais ont de la chance en défense, les Alliés se retrouveront dans un fossé dont ils ne pourront probablement jamais ressortir. Autant les soviétiques que les britanniques devront compromettre tous leurs contingents asiatiques, et une fois que les attaques initiales sont terminées, les renforts ne pourront arriver avant un bon moment. En résumé, ou bien vous handicappez l'expansion japonaise au départ, ou bien vous réussissez seulement à l'accélérer. De plus, vous devrez travailler avec une flotte amoindrie dans l'Atlantique, ce qui pourrait s'avérer problématique si l'Allemagne a réussi à conserver le gros de ses forces aériennes.

L'usine Indienne (JdA)

A leur premier tour, l'Angleterre construit une usine en Inde, la renforçant avec les troupes africaines. Au tour américain, renforcez la flotte du Pacifique avec deux sous-marins au É.U. de l'Ouest; vous devriez tenter d'y retraiter le sous-marin hawaiien après l'attaque de Pearl Harbour (n'oubliez pas d'inclure votre ordre-de-perte si vous jouez par courriel). Par la suite, les anglais bâtiront des chars en Inde (ou de l'infanterie s'ils ne peuvent se le permettre), et Londres se mettra à envoyer des chasseurs en Inde via la Russie; pendant ce temps la flotte américaine harcelera aggressivement les convois japonais, dans le but de couler leurs transports et de les empêcher d'envoyer des renforts en Asie. De leur côté, les russes retiendront les allemands du mieux qu'ils le peuvent. Éventuellement, les É-U pourront lancer une flotte de cargos dans l'Atlantique dans le but de reconquérir l'Afrique.
Pours: Le Japon aura fort à faire pour se remettre de l'assaut initial, surtout si l'attaque mandchourienne au tour 1 des russes a bien été. Même si la capture de Tokyo n'est plus souvent qu'autrement qu'une chimère, coincer leurs forces dans leurs capitale devrait donner assez de temps pour retourner les forces Alliées contre l'Allemagne. De plus, vous serez plus en mesure d'éviter une victoire économique (Magic 84).
Contres: L'Allemagne aura le champs libre en Europe et en Afrique, et le temps que le théâtre asiatique soit ramené sous contrôle, Moscou se verra en état de siège et sur le point de tomber; à ce moment, les forces Alliées devront choisir entre retourner leurs efforts contre l'Allemagne (donnant une chance au Japon de récupérer et compromettant les usines asiatiques) ou maintenir l'offensive contre le Japon dans l'espoir d'en finir, ce qui signifiera qu'ils devront se passer de l'aide de la Russie pour combattre l'Allemagne. Mais l'inconvénient majeur est que cette stratégie n'est pas très efficace économiquement, et leur avantage initial ne suffira pas à compenser pour leur taux élevé de pertes.

Fou des usines (JdA)

Vous achetez deux complexes industriels pour le Royaume-Uni et en placez un en Afrique du Sud (n'oubliez pas de déplacer l'infanterie vers le Kenya!) et un autre en Inde (en la renforçant avec des troupes africaines). Arrivé au tour des États-Unis, vous poursuivez avec un autre complexe industriel au Sinkiang, et bâtissez la flotte du Pacifique comme le scénario précédent. Par la suite, l'Angleterre construira des chars en Afrique du Sud et de l'infanterie en Inde, et la capitale se mettra à envoyer des chasseurs vers l'usine indienne. Les deux premiers tours seront critiques: toutes les unités terrestres et aériennes disponibles, incluant celles soviétiques devront être affectées à la protection de ces usines. Si tout se passe selon le plan, le Japon restera confiné dans ses positions originales et incapables de supporter une course aux armements navale avec les États-Unis, pendant que les afrikaaners empêcheront l'Allemagne de marcher impunément à travers toute l'Afrique (des renforts américains s'avéreront peut-être nécéssaires). Éventuellement, le poids économique devra faire pencher la balance en votre faveur. Rappelez-vous, les règles d'or sont les suivantes: une attaque soviétique en Mandchourie; les trois usines dès le PREMIER tour (vital): placez les toutes au tour 1 ou changez de plan; 1 chasseur construit à Londres à chaque tour, plus si possible; et une forte flotte américaine dans le Pacifique pour handicaper la mobilité des japonais. Tous ces éléments dépendent l'un de l'autre.
Pours: Cette approche est si inhabituelle et semble tellement rejeter tous les principes de base de ce que vous devriez et ne devriez pas faire que vous avez de bonnes chances de prendre votre adversaire par surprise, et il ne pourra peut-être pas compter sur son expérience; de plus, il pourrait s'imaginer que vous êtes un débutant et se laisser piéger par excès de confiance (ce qui fait qu'il est peut-être préférable de garder cette stratégie pour les parties en temps réel, ou face à face) Un autre avantage est qu'elle met le 84 pratiquement hors de portée; seule la capture de Moscou pourra sauver l'Axe, en général. Finalement, elle permet à l'Union Soviétique de concentrer ses forces en Europe.
Contres: Je n'utilise plus tellement cette stratégie moi-même, et je ne suis pas certain des résultats qu'elle obtiendrait contre le système d'enchères. Une chose est certaine, une enchère asiatique la rends hors de question, surtout si elle est en Indochine-Birmanie; une enchère africaine ou européenne en fait une approche risquée, dépendamment des résultats des premiers tours allemand et soviétique. Par contre, n'importe quelle enchère navale vous donne une bonne opportunité. Le grand danger est plutôt évident: perdez une de ces usines tôt dans la partie et vous êtes cuit, une éventualité qui deviendra une certitude si les soviétiques faillissent à la tâche en Mandchourie. Un autre gros désavantage est que une fois le processus enclenché, vous êtes compromis, et la décision devra être prise dès le premier tour du Royaume-Uni, sans possibilité de retour en arrière. Et c'est un système très rigide, vous devrez l'appliquer à la lettre, et donc vous aurez peu d'opportunités de vous adapter aux circonstances.

Bernard L. Montgomery

[ TOP | Accueil ]
[ Bases | Unités | Technologies | Axe | Alliés ]
[ Le Log 1942 1943 1944 1945 ]
[ Liens A&A | Tous les liens | Yahoo! group ]