Fondateur du Shotokan

Accueil
Historique du Karaté
Historique du dojo
Fondateur du Shotokan
Historique de l'A.K.J.Q.
Liens
Contactez-nous

Fondateur du Shotokan

Gichin Funakoshi

L'art d'un maître

Parce qu'il a rendu accessible à tous l'art du combat à mains nues, on considère Gichin Funakoshi comme étant vraiment le père du karaté moderne.

Funakoshi est né prématurément en 1868. A cette époque, les enfants nés avant terme vivaient peu longtemps et étaient victimes de nombreuses maladies. Vers l'âge de 10 ans, dans l'espoir de renforcir son état de santé, le père de Funakoshi l'amène chez Maître Azato, un homme extrêmement cultivé et maître d'un art secret de combat à mains nues. Passionné par les arts martiaux, Gichin voit sa santé s'améliorer très rapidement.

  Plus tard , Gichin déclara que c'est grâce au karaté si sa santé est devenue des plus robuste. (Agé de 89 ans, il s'éteint en 1957).

Grâce à maître Azato, Funakoshi s'entraîne en secret avec les plus grands maîtres de l'époque sur l'Île d'Okinawa. En 1922, il présente une séance de combats à mains nues à Tokyo et enthousiasme les grandes personnalités de l'époque. A ce moment, le ministère de l'Éducation du Japon lui demande d'enseigner cet art martial aux étudiants de niveau collégial. Funakoshi adopte alors le mot Karaté de kara=vide et te=main, pour définir cet art, jusqu'à date connu sous le terme "TOTE". Par la suite le mot Shotokan vient définir la technique particulière de combat du maître (Shoto, nom d'écrivain de Gichin et Kan, maison, donc la maison de Shoto). Shotokan était le nom de la première salle d'entraînement qu'a ouvert Gichin Funakoshi à Tokyo.

 

Accueil | Historique du Karaté | Historique du dojo | Fondateur du Shotokan | Historique de l'A.K.J.Q. | Liens | Contactez-nous

                                                                                        


Dernière mise à jour le : 8 août 2012.